Étiquettes

Dans ma série favorite (faut-il le rappeler, c’est « Charlotte » d’Anne Perry), je citerai – pour faire simple – le premier titre :

couverture

Pourquoi le premier, même si j’en ai déjà lu plus de vingt ? Parce que justement c’est l’enchantement des commencements, le retour aux sources… Parce que c’est là que Charlotte fait connaissance avec Thomas Pitt, le sésuisant inspecteur de Scotland Yard. Au moment où il entre dans la maison familiale, à Cater Street, la soeur aînée de Charlotte, Sarah, vient d’être assassinée. Le danger est au coin de la rue, l’assassin s’est attaqué uniquement à des femmes… Charlotte trompe sans cesse l’attention de son père pour lire les journaux, se tenir au courant de l’actualité, découvrir des faits divers sordides (ce qu’une jeune fille de bonne famille ne peut absolument pas faire) et elle est pourtant à moitié amoureuse de son beau-frère, le pâle Dominic Corde, quand Thomas Pitt fait irruption dans sa vie…

Anne PERRY, L’étrangleur de Cater Street, 10/18