Quatrième de couverture :

Piero aime les belles voitures. Volées de préférence. L’espace d’un instant, voler lui permet de fuir un quotidien morne et lui donne l’agilité et la puissance d’un lynx. Une nuit de brouillard, quelque part dans la plaine du Pô, Piero stoppe son Alfa Romeo rutilante sur une aire de repos, entre dans un restoroute et s’apprête à braquer la caisse lorsqu’il tombe sur un adolescent paumé dont l’assurance et l’étrange beauté le foudroient… Une rencontre improbable qui changera le cours de sa vie.

———————————–

Alors que je n’ai toujours pas lu le premier roman de Silvia Avallone, D’acier, qui pourtant  m’intéresse beaucoup (d’autant que c’est un joli cadeau d’une personne que j’apprécie sans la connaître en vrai…), j’ai pioché ce très court roman, une longue nouvelle, plutôt, à la bibliothèque. Quelle belle découverte !

J’ai apprécié l’art du portrait, celui de Piero, le Lynx, et celui du jeune homme rencontré dans les toilettes de ce restoroute, deux mâles qui s’attirent, se repoussent, et dont la sensualité éclate à chaque page (la couverture est bien choisie…). Entre les lignes se dessine aussi un visage particulier de l’Italie du Nord, avec ses étendues de rizières, ses banlieues tristes, mais aussi ses voitures flamboyantes.

J’ai aimé l’écriture, précise, réaliste, très visuelle de Silvia Avallone. J’ai eu sans cesse devant les yeux les images de vieux films italiens de Pasolini, le visage sensuel de James Dean… et Silvia Avallone n’a pas pu ne pas être influencée par le titre Le guépard… Pourtant elle nous parle bien d’une Italie très contemporaine, de deux hommes blessés dans leur histoire personnelle, perdus dans une société désenchantée, même si la femme de Piero passe son temps à broder des scènes religieuses…

C’est donc en quelque sorte une lecture apéritive, qui m’a mise en appétit pour découvrir le premier roman de Silvia Avallone, ce que j’espère faire… bientôt !

Silvia AVALLONE, Le lynx, Liana Levi Piccolo, 2012

Les avis de Clara, de Jérôme et de Noukette

Une lecture européenne, de la rentrée littéraire 2012, un récit court idéal pour débuter le challenge de Lune, le Petit Bac Littérature étrangère (Animal) et continuer celui de La Part manquante !

logo Je lis des nouvellesVoisins Voisines version Curlzlogo Rentrée littéraire 2012Défi 100 pageslogo Petit Bac 2013