Étiquettes

, ,

Petit résumé des vacances de Noël, du moins en ce qui regarde le blog : ce fut intense et hautement culturel. Expos Phantasia à Lille au Tri postal, Hopper au Grand Palais, Hiroshige et Van Gogh à la Pinacothèque… Et la découverte de la librairie Pippa. Je vous rassure tout de suite, j’ai de bonnes réserves en matière de poésie contemporaine ! Et puis, la librairie est belle, chaleureuse, elle recèle des trésors insoupçonnés, que Brigitte Peltier vous déniche avec patience et surtout passion ! Pippa, qui est aussi une maison d’édition, une galerie d’expo et une librairie de commerce solidaire, c’est tout près du Musée de Cluny et de la Sorbonne, 25 rue du Sommerard. Visitez le site pour vous mettre en appétit !

DSCN1181

DSCN1180

DSCN1179

Comme j’ai été guidée par une gente dame qui connaissait très bien les lieux, et que notre rencontre ne s’est pas limitée à feuilleter des livres mais à en parler (entre autres blablas), (je t’en remercie encore !) eh bien… ma folie douce m’a fait m’inscrire encore à deux challenges aujourd’hui !

Le challenge « A la découverte des éditions Luce Wilquin » organisé par Minou

Je me suis inscrite en catégorie Touriste (au moins un ouvrage). Comme je viens d’en emprunter un en bibliothèque et que j’en recevrai un voyageur… ça ne devrait pas poser de problème…

Challenge Luce Wilquin

Le challenge Christian Bobin, organisé par Yuko

Je me suis inscrite comme d’habitude au niveau le plus bas, c’est-à-dire  « L’enchantement simple » (deux livres à lire) Comme j’ai déjà lu Un assassin blanc comme neige depuis le début du challenge, il ne m’en reste qu’un… et en fait, j’en lis un pour le moment (ne vous fiez pas trop à la case « Les mots en cours », je chipote un peu en ce moment – j’essaye de jongler entre lectures imposées et envies du moment, et ça ne fait pas de mal, n’est-ce pas !)

Challenge-Christian-Bobin

Sinon, dans les deux semaines à venir, je dois lire trois premiers romans imposés (pour le truc-dont-on-doit-pas-citer-le-nom) : Riefenstahl, de Lilian Auzas, L’Assassin à la pomme verte de Christophe Carlier et Nature morte aux papillons , de Lorenzo Cecchi. Je dois également lire pour le 15 janvier et le challenge Un mot, des titres, un livre avec le mot Ombre. Je choisirai en fonction du temps disponible et de mon envie, car j’en ai quatre dans la PAL ! Dans la suite, pour le truc cité ci-dessus, je voudrais relire à tête reposée Les Immortelles, de Makenzy Orcel, et je dois lire encore Brioche, de Caroline Vié.

Pour terminer ces blablas du lundi, et pour illuminer cette semaine de reprise, voici quelques vues, de jour et de nuit, de la « Métamorphose urbaine » réalisée à Lille, rue Faidherbe (juste devant la gare Lille-Flandres) par François Schuiten (le célèbre Belge des Cités obscures !) et des artisans italiens de Bari, toujours dans le cadre de Lille Fantastic.

DSCN1152

DSCN1154

DSCN1157

DSCN1159

Bonne semaine !