Étiquettes

,

Voici la troisième et dernière partie de notre balade poétique à vélo (la première partie et la deuxième…)

Février à vélo (3)

Février à vélo est presque une gageure

pour le rongeur de frein, le douteur

de grand fond qui prend dans l’encrier

plus d’eau que de poisson. J’avoue,

puisque c’est l’heure de la pause,

mon penchant pour ce genre de descente

au cœur de l’infortune, et n’était

ce sursaut inouï de février, sans doute

aurais-je atteint le point de non-retour,

mais bon, la chaîne est réparée

et je reprends la route, remettant à plus tard

un discours importun et mes doutes

et mon piètre hameçon. Le soleil s’est assis

sur ma fourche et des yeux m’encourage

comme la mouche du coche, me répétant que vivre,

c’est ici, maintenant, et qu’importent les tâches :

demain n’est pas tandis que là-haut, déjà,

derrière la colline, le roi est nu et la cour

des miracles rendue : prés, bois, rivières

avec un plein lit de musique,

là, qui nous attend.

Gyu GOFFETTE, dans la collection Poésie/Gallimard, 2001

Et maintenant… Poétisons ensemble