Étiquettes

, ,

Vers 1h15 du matin, cette nuit, le jury s’est présenté sur la scène de la salle Henri Leboeuf et Arie van Lysebeth, le président du jury, a dévoilé le palmarès de cette session Piano 2013. Et celui-ci n’a pas failli à une certaine tradition du concours, qui récompense les jeunes talents, les promesses, les personnalités musicales, plutôt que des techniciens accomplis de l’instrument. Souvent aussi, les derniers à présenter leur concours sont souvent les premiers lauréats, c’est du moins ce qu’on a observé ces dernières années.

Comme chaque membre du jury remet uniquement une note par candidat et un ordre de préférence en cas d’ex-aequo (autrement dit il n’y a pas de délibération), les calculs finaux révèlent parfois des surprises, même pour les jurés.

C’est ainsi que, alors que tout le monde, salle et critiques, avait fait une ovation à Mateusz Borowiak, dernier finaliste, le premier lauréat est Boris Giltburg, l’Israélien qui nous avait étonnés et intéressés en proposant une version très originale du 3e concerto de Rachmaninov.

Rém Geniet, le plus jeune, Français de vingt ans, sort un tout petit peu de nulle part en étant deuxième.

Mateusz Borowiak remporte une magnifique troisième place (ouf quand même, parce que lui aussi a proposé le 3e de Rachmaninov, et c’était une magnifique symbiose avec l’orchestre, une énergie, une imagination, une construction impeccables).

Je suis ravie de la quatrième place pour le Russe Stanislaw Khristenko et de la sixième pour l’Américain (mignon comme tout) Andrew Tyson, tandis que la dynamique et expressive Chinoise Zhang Zhuo se glisse à la cinquième.

Les 4e, 5e et 6e seront en concert à Lille à l’occasion du Lille Piano Festival le vendredi 14 juin, qu’on se le dise ! Plein d’autres dates (car être lauréat du concours, c’est aussi s’engager à une série de concerts en Belgique dans les semaines qui suivent la finale) sur le site du concours.

Et voilà, c’est terminé… mais les notes de piano résonneront encore longtemps dans les têtes et les coeurs des spectateurs…

Les lauréats : Boris Giltburg est assis à l’extrême gauche, Mateusz Borowiak est debout derrière lui, en chemise noire, et Rémi Geniet est debout au centre.