Mots-clefs

Je fais une petite réapparition progressive (parce que je n’ai pas tout à fait fini mes lectures obligatoires… je l’avoue, j’ai parfois survolé pour rendre un avis, mais je tiens à terminer correctement…) (c’est pas bien, j’ai eu les yeux plus gros que le ventre, je sais) (et je ne suis pas sûre que je ne le ferai plus). Bref, voici mon petit bilan de juin !

En BD :

El Paso, de Aélien Ducoudray et Bastien Quignon

Rébétiko, de David Prudhomme

En littérature générale :

Les nigauds de l’oubli et autres saloperies, de Ilaria Gremizzi (un abandon… auquel je ne pense pas donner une nouvelle chance)

Seuls le ciel et la terre, de Brian Leung (un roman vraiment apprécié, ouf !!!)

J’ai lu une bonne partie de 22, Britannia Road, le livre voyageur dont je vous promets l’avis pour le début de la semaine prochaine ! (Je le compterai dans les lectures de juillet.)

Et j’ai lu quatre romans de la Rentrée littéraire : un premier roman américain lu jusqu’au bout, qui m’a laissée perplexe ; un français que j’ai abandonné très vite, et que je ne reprendrai pas, c’est certain (je recevrai peut-être encore des critiques qui me diront que je ne comprends rien au renouvellement du roman contemporain ?) ; un très gros que j’ai lu à moitié, par manque de temps et d’emballement (je le reprendrai peut-être, mais ce n’est pas sûr du tout) ; et un premier roman français que j’ai bien aimé (quand même !). Parmi les trois autres lus en juillet, je le dis déjà, un m’a plu, j’en ai très vite abandonné un autre (européen), un américain me plaît énormément (lecture presque finie) et un autre, français, est à la fois attirant et irritant (je dois le terminer aussi). Je ne vous dévoile pas les titres pour ne pas influencer ceux qui auraient envie de lire sans avis préalable ou parce qu’ils ont repéré ces titres. Au final, cette expérience de la Rentrée littéraire via les livres reçus par Libfly et ceux reçus pour le jury Fnac est assez mitigée (sans compter mes problèmes de temps…) : deux romans appréciés, deux moyens, un moyen bof et trois abandons. J’en ai reçu deux autres, que je lirai au mois d’août, j’espère ne pas être déçue…

Publicités