Mots-clefs

,

Quatrième de couverture :

Si vous ne savez pas comment trouver les réponses aux questions essentielles qui hantent vos vies :

Peut-on être Gisèle Bündchen ?

Est-ce mal de détester Noël ?

Pourquoi les enfants des autres sont-ils mieux ?

Ne cherchez plus.

Ce livre est là pour y répondre car Soledad prend soin de vous !

Toutes ses planches parues dans le magazine Elle enfin réunies pour une lecture pleine de légèreté et d’autodérision.

Je ne suis pas lectrice de Elle, je ne sais même pas qui est Gisèle Bündchen (oui, je suis la reine de l’incultitude branchée) (mais je crois deviner que c’est une top model) (si quelqu’un pouvait m’aider, je serais délivrée d’un poids d’angoisse trop lourd à porter) (merci !), je disais donc que je suis inculte en branchitude (je me réète), je n’ai ni mari ni ados boutonneux à la maison pour être complètement en empathie avec Soledad… bref je vais me pendre avec un string Prada j’ai beaucoup ri !

Soledad Bravi a le chic pour observer, traquer toutes les envies (de fringues ou de sacs – devinez de quelle marque), les entorses au régime, les problèmes d’épilation, les humeurs moroses de la rentrée, les essais désastreux de maillots de bain avant l’été, sans oublier l’ennui profond que peut distiller l’ado de votre meilleure copine. Ou votre collègue. Oups. Et notez bien qu’on peut remplacer tous les « les » par « nos ».

J’adore les petits dessins de Soledad, les textes au feutre tracés d’une petite écriture bien moulée, fléchés d’orange pour que vous ne perdiez pas le fil de la démonstration… jusqu’à la chute un rien vacharde. Un trait (de dessin et de génie) qui fait mouche (j’ai pensé – dans un style graphique différent – à Margaux Mottin), un univers fait de quotidien (enfin, le quotidien des p’tites femmes de Paris, je pense, pas tout à fait le mien), de sacs (vous savez de quelle marque), de soldes, de poils rebelles, d’ados rasoirs… Les nanas d’aujourd’hui vues par une nana toute pareille. Excellent !

Soledad BRAVI, La BD de Soledad, la compile de l’année, Rue de Sèvres, 2013

Un tout tout grand merci à Doriane Sibilet et aux éditions Rue de Sèvres !

L’univers de Soledad est à retrouver sur son blog.

Antigone a aimé aussi !

Logo BD Mango bleu (1)

Publicités