Mots-clefs

, ,

Présentation de l’éditeur :

En pleine guerre napoléonienne, un navire français fait naufrage au large de Hartlepool. Parmi les débris, un seul survivant : un chimpanzé, mascotte de l’équipage portant l’uniforme tricolore. Mais, dans ce petit village d’Angleterre, où personne n’a jamais vu de Français, l’animal correspond assez bien à l’idée qu’on se fait de l’ennemi. Aussitôt, le singe est traîné en justice, accusé d’espionnage…

Quand j’ai vu cette BD sur le présentoir à la bibliothèque, je me suis jetée dessus, j’en avais tellement entendu parler sur les blogs que j’étais très curieuse de la découvrir. Eh bien merci, la blogosphère !

L’histoire est édifiante (et basée sur une « vraie » légende), on découvre médusé le sort que réservent les villageois anglais à ce pauvre singe qu’ils prennent pour un Français. On pourrait se dire : quels obscurantistes ! Mais à y réfléchir de près, la BD interroge certainement la manière dont nous considérons l’étrange, l’étranger, que nous soyons Anglais, Français, Belge, petit, grand, homme, femme, blanc, noir, etc, etc… Le seul homme un peu sensé est un étranger au village, le médecin qui nous réserve une belle surprise à la fin (il faut lire pour savoir, oui, oui !) et encore, les gens d’Hartlepool ne sont pas prêts à lui faire entière confiance.

Le dessin est à la fois fin, léger et très parlant : les détails sur les yeux, les bouches, le tracé précis (pour les silhouettes), le trait parfois un peu heurté (pour les détails) (et les deux ne sont pas incompatibles) traduisent bien la bêtise et la veulerie des habitants d’Hartlepool, qui se sont auto-proclamés justiciers. (Notons que les Français qui font naufrage ne sont pas plus brillants, bien entendu…)

J’ai particulièrement bien aimé le traitement de la couleur, les tons de gris qui virent au bleu électrique ou au rouge quand le temps et les coeurs se déchaînent.

Une belle symbiose entre le scénario de Wilfrid Lupano et le dessin et les couleurs de Jérémie Moreau !

LUPANO et MOREAU, Le singe de Hartlepool, Delcourt, 2012

J’ai repéré l’avis de Noukette, il y en a plein d’autres sur Libfly !

Logo BD Mango bleu (1)

logo Petit Bac 2013

(ligne BD, catégorie Animal)

Publicités