Allez, petit bilan mensuel pour octobre 2013 ! J’ai publié 18 billets (alors qu’en moyenne c’est plutôt une bonne vingtaine), il y a un peu moins de bouquins ce mois-ci… Baisse de régime, petit coup de mou en lecture… distractions télévisuelles (du genre la saison 3 de Borgen, excellente !)… Mais ça aurait pu être pire !

En littérature générale, j’ai lu :

Volt, d’Alan Heathcock (un recueil de nouvelles un peu décevant)

Retour à Patmos, de Patricia Emsens (premier roman belge, qui parle de deuil, de théâtre, d’amour… pas mal du tout !)

Ce qui a dévoré nos coeurs, de Louise Erdrich (beaucoup aimé ce roman, mais je ne suis pas objective)

Délicieuses pourritures, de Joyce Carol Oates (que, malgré son climat glauque, j’oublierai assez vite, je pense)

La Légende de nos pères, de Sorj Chalandon (billet à venir)

En littérature jeunesse :

Loin de la ville en flammes, de Michael Morpurgo (encore un excelent roman-jeunesse du vieux monsieur)

Je suis sa fille, de Benoît Minville (pas vraiment apprécié, mais je l’ai lu pendant ma semaine de baisse de régime)

Monsieur Ravel rêve sur l’île d’Insomnie, de Frédéric Clément (superbe album-CD)

Une seule BD lue ce mois-ci, et pas chroniquée : Chute de vélo, d’Etienne Davodeau (pas mal mais pas inoubliable, et puis j’ai dû rendre rapidement le bouquin à la bibli)

J’ai présenté aussi deux livres de non-fiction : Magique étude du Bonheur, de Vincent Cespedes et Journal d’un amoureux des mots, de Jean Pruvost. Ces deux livres Larousse sont à gagner dans un petit concours, ouvert jusqu’au 3 novembre.

Publicités