Bonsoir ! Les blablas du jour sont un peu tardifs… mais on est toujours lundi !

D’abord des rencontres livresques dans ces blablas. Samedi, grâce à Mina, je suis allée avec elle et une de ses amies au salon Mon’s livres, un salon à taille relativement réduite, mais agréable… itinéraires parfaits (à 5 km près) concoctés par madame GPS (Germaine de son petit nom), parking facilité par des ronds-points judicieusement placés, accueil par de charmants gorilles qui adorent manifestement lire, ambiance musicale assurée par le salon concurrent dans la seconde moitié du Lotto Mons Expo… Je blague, c’étaient les petites anecdotes cryptées liées au plaisir d’aller à un jeune salon régional dont j’ignorais l’existence jusqu’à ce que Mina m’en parle en octobre.

Les visiteurs n’étaient pas très nombreux au portillon, malheureusement, mais d’un autre côté, il ne faisait pas trop chaud, on pouvait se promener au calme parmi les allées et découvrir les stands consacrés principalement à des éditions belges et régionales, comme Chloé des lys, Les carnets du dessert de lune, les éditions du Cerisier, Luce Wilquin et… Quadrature !! Et on pouvait repérer facilement les gens de côté… après qu’on les ait loupés en passant juste devant eux !! Eh oui, car parmi les stands d’éditeurs et d’écrivains, se trouvait une large table, deux messieurs assis derrière, devant un immense calicot qui semblait uniquement là pour faire de la pub pour Mons 2015 (Mons sera alors capitale culturelle européenne). Et c’est seulement cinq mètres plus loin, devant le stand d’un bouquiniste, que, de côté, j’ai cru reconnaître à la fameuse table Mons 2015… Xavier Hanotte !! J’ai été vérifier et… c’était bien lui !! En fait, pour célébrer le centenaire de la guerre 14-18 et en vue de Mons 2015, lui et Claude Renard ont été sollicités pour raconter l’histoire particulière de la ville dans la Grande Guerre et la légende des Anges de Mons. Qui mieux que Xavier Hanotte pouvait parler de ce sujet ? Claude Renard est dessinateur et l’union des deux fait la force donne… un roman graphique ! Dont je vous parlerai bien sûr bientôt… Il m’a expliqué que l’année prochaine, Belfond va rééditer Derrière la colline, qui sera préfacé par Philippe Claudel et qu’il a légèrement remanié pour l’occasion. Mon roman préféré de mon auteur chouchou… de quoi sauter au plafond (très haut) !! Je ne vous dis pas dans quel état d’euphorie j’étais après la conversation et la dédicace… Mina a eu la bonté de n’arborer qu’un sourire amusé…

Alors quand nous sommes enfin arrivées devant les tables voisines des éditions Luce Wilquin et Quadrature,c’est comme si nous nous étions vraiment réservées pour cette cerise sur le gâteau (même si chacune des trois avait déjà craqué pour d’autres plaisirs). Chez Quadrature, il y avait Isabelle Baldacchino, qui vient de publier Le manège des amertumes. Chez Quadrature et Luce Wilquin, assis sur le coin entre les deux, il y avait Luc-Michel Fouassier, dont j’avais oublié que j’avais acheté les deux romans au Salon du livre de Paris et qui a publié chez Quadrature Histoires Jivaro, 100 nouvelles en 100 mots, dont la lecture s’accompagne selon leur auteur de la dégustation d’un M&M’s par nouvelle. Ce qui s’avère trop pour Mina et moi, un M&M’s dure au moins 200 mots pour nous. Si c’est pas du prétexte pour du placement de produit acheter des M&M’s… Ce qu’il y a de génial chez ces deux éditeurs, c’est que les auteurs présents ont lu les ouvrages d’autres auteurs édités là aussi et ils vous présentent ces bouquins avec une compétence et une bonne grâce des plus agrables. Avec le recueil de Françoise Guérin, Mot compte double, l’enthousiasme des échanges avec les écrivains, le plaisir d’une après-midi avec Mina et sa copine et la promesse de se revoir (c’est une promesse évolutive, d’ailleurs ;-)) voilà le résultat de cette après-midi montoise :

Mon's livres 2013Tout à fait autre chose maintenant (désolée de la faire longue…)

Comme les derniers blablas (lointains) le laissaient entendre, je prends pas mal de distance par rapport aux challenges. Fini la challengite aiguë ! Donc je termine ceux en cours qui ont une date limite, je pense ne plus trop tenir compte de certains challenges illimités et ne garder que quelques challenges faciles à faire, parce que très naturels dans mes lectures.

J’ai donc décidé de ne pas reconduire le challenge Premier roman ni le Voisins voisines. Pour les premiers romans, c’est DF, autrement dit Daniel Fattore, ou le blog Fattorius, qui reprendra le flambeau à partir du 1e janvier 2014. Il vous parlera prochainement de la manière dont il envisage la suite, n’hésitez pas à le rejoindre et à continuer à découvrir de premiers romans si vous aimez ça !

Si quelqu’un veut reprendre le Voisins voisines pour 2014, qu’il me fasse signe par mail (voir la rubrique Contact). Mais ce n’est évidemment pas une obligation, ce serait contradictoire avec mon choix ! Ces challenges se termineront pour ce qui me concerne le 31 décembre 2013, avec un bilan annuel (puisque je n’en fais pas d’autre…)

Voilà les nouvelles du jour et du blog. Bonne semaine et bonnes lectures à tous et à toutes !

Advertisements