Mots-clefs

,

Les portes d’ombre du château

se ferment sur la châtelaine.

Il est parti le clair vaisseau,

pour une croisière lointaine.

Vierge d’espoir, priez pour elle :

le prince ne reviendra plus.

Il est allé près de sa belle

aux îles des pays perdus.

N’attendez pas sur le donjon

avec un mouchoir de dentelle.

Et vous, tournez, tournez en rond,

oiseaux de sinistre nouvelle.

Riez, princesse, au petit page

qui vous fit longtemps les yeux doux.

Le mauvais prince a fait naufrage :

il est mort sans penser à vous.

Auguste MARIN, Le front aux vitres (in Ca rime et ça rame, Editions Labor, 1985)

Petit clin aux héros du Salon du livre jeunesse de Montreuil…

Publicités