Mots-clefs

, ,

Je me livre avec plaisir au bilan de mes lectures 2013 : je n’avais pas la mémoire très claire et c’est un plaisir de feuilleter mon petit carnet pour retrouver les coups de coeur de l’année et faire le tri de ceux qui me restent vraiment en mémoire.

2013 fut l’année de la BD, art auquel je me suis enfin intéressée de près et je ne le regrette absolument pas, cela continuera en 2014. Il y a aussi quelques livres de nouvelles, genre qui commence à pointer le bout de son nez dans mes lectures (et mes achats…) Les polars sont en régression plus que manifeste.

J’ai lu 123 livres dont 30 BD ! Je compte les BD comme de vrais livres, même si certaines se lisent très rapidement, mais honnêtement au niveau Fiction, c’est moins bien qu’en 2012. La faute à la télé que je me suis mise à regarder beaucoup plus et à mon écran d’ordi auquel je suis accro (y aurait quand même une petite résolution à tenter pour 2014…)

Si je me livre au même genre de récap que les challenges Voisins voisines et Premier roman, je peux trier par genre et par nationalités (du moins romans français, belges, européens et autres).

Par genre : 30 BD / 9 Romans jeunesse / 5 Recueils de nouvelles (dont un Jeunesse) / 71 Romans adultes (dont 4 abandons…) / 3 Polars (deux de Michel Bussi et un d’Anne Perry, encore à chroniquer) / 5 Non fiction

Par nationalités (tous genres de fiction confondus) : 15 Belges / 41 Français / 12 Européens (autres que belges et français) dont 1 Irlandaise, 3 Italiens, 1 Turque, 3 Britanniques, 1 Hollandais, 1 Espagnol, 1 Islandais, 1 Hongrois / 18 non Européens, dont 1 Australien, 4 Québécois, 1 Haïtien, 12 des Etats-Unis

Le plus intéressant (enfin j’imagine), ce sont quand même les titres que je retiens de cette année 2013. Je constate que la plupart datent des premiers six mois de l’année, ce qui explique sans doute ma légère impression morose de fin d’année. Mais finalement il y a des pépites à retenir, c’est certain.

Parmi les romans et nouvelles

L’ombre douce, de Hoai Huong Nguyen (qui se détache non seulement par sa qualité mais aussi par tout le poids émotionnel lié au Prix Première auquel j’ai participé en 2012-2013)

Le mur de mémoire, d’Anthony Doerr (des nouvelles… somptueuses ; si n’y avait que deux bouquins à retenir de l’année, ce seraient ceux-là, qui sortent vraiment du lot)

Nuage et eau, de Daniel Charneux

Le peintre d’éventail, de Hubert Haddad (deux autres merveilleuses balades asiatiques)

Le Diable, tout le temps, de Donald Ray Pollock (magistral premier roman, un véritable coup de poing !)

A travers les champs bleus, de Claire Keegan (autre recueil de nouvelles très précieux)

Les soeurs Brelan, de François Vallejo (délicieuse découverte de cet auteur)

Les filles de l’ouragan, de Joyce Maynard (un roman de famille comme je les aime)

A retenir aussi : Plan de table, de Maggie Shipstead et 22, Britannia Road, d’Amanda Hodgkinson, deux bons premiers romans très appréciés.

Et parmi les romans déjà lus de la Rentrée littéraire 2013, j’ai particulièrement aimé Une rançon, de David Malouf, Courir sur la faille, de Naomi Benaron, Tarte aux pommes et fin du monde, de Guillaume Siaudeau et Concerto pour la main morte, de Olivier Bleys

En jeunesse, je retiens La ballade de Sean Hopper, de Martine Pouchain (grâce auquel j’ai découvert la plume sensible et tendre de l’auteur) et Comme des trains dans la nuit, d’Anne Percin (un autre très beau recueil de nouvelles).

Je n’ai lu que 3 polars mais Nymphéas noirs de Michel Bussi a été un vrai coup de coeur.

Enfin, en BD, j’épingle cinq titres :

Les Ignorants, d’Etienne Davodeau

Quartier lointain, de Jirô Taniguchi

Les derniers jours de Stefan Zweig, de Seksik et Sorel

Le bleu est une couleur chaude, de Julie Maroh

L’étranger, de Jacques Ferrandez

2014 sera sûrement aussi bien ! 😉

Publicités