Mots-clefs

, ,

Quatrième de couverture :

Un vent révolutionnaire souffle sur Londres : certains groupes d’anarchistes semblent déterminés à faire trembler la Couronne, et ce malgré la vigilance de Thomas Pitt et celle de son supérieur à la Special Branch, Victor Narraway. Aussi, lorsqu’un informateur est assassiné, Thomas n’hésite pas à suivre son meurtrier jusqu’à Saint-Malo pour en savoir plus sur l’identité des commanditaires. Pendant ce temps, à Londres, Victor Narraway, victime d’un piège, est démis de ses fonctions. N’écoutant que son courage, Charlotte décide de lui venir en aide et de l’accompagner à Dublin, où les rancunes contre les Anglais et le chef de la Special Branch en particulier sont extrêmement vivaces. De salles de théâtre en salons de thé, Charlotte va découvrir que la bonne société irlandaise de cette fin de XIXe siècle n’a rien à envier à l’Angleterre en matière de mensonges et de faux-semblants…

Ce roman est le 26e de la série Thomas et Charlotte Pitt, donc si vous n’en avez jamais lu ou si vous n’êtes pas encore arrivé à ce tome, attention, ne lisez peut-être pas ce billet ni même la quatrième de couverture pour découvrir les choses à votre rythme !

Nous avions laissé Thomas à Buckingham Palace dans le tome 25, avec le Prince de Galles en personne, Gracie, la bonne des Pitt, avait joué un rôle important. La voilà (enfin !) mariée à Tellman, l’ancien collègue de Pitt, mais elle ne jouera ici qu’un tout petit rôle d’aide envers Charlotte. Normal : elle est mariée et vit maintenant dans sa propre maison, elle a donc quitté le service des Pitt et sa remplaçante est peu amène, c’est le moins qu’on puisse dire.

Mais ce n’est qu’un détail : dès le premier chapitre, voilà Thomas et son collègue Gower, de la Special Branch (l’ancêtre du MI5 en quelque sorte ?) lancés dans une folle poursuite à travers les bas quartiers de Londres, à courir comme des perdus aux trousses d’un informateur qui va se faire égorger presque sous leurs yeux. Poursuivant alors l’assassin présumé, ils vont se retrouver… à Saint-Malo en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! Là, ils surveilleront l’homme, soupçonné de faire partie des mouvements révolutionnaires qui agitent alors l’Europe (des révolutionnaires socialistes… ah c’était pas comme aujourd’hui, il y avait de la conviction et un vrai désir de changement chez ces gens, même s’ils étaient surveillés de près, considérés au minimum comme des agitateurs dangereux).

Et Pitt ne réapparaîtra pas avant la page 200… Pendant ce temps, comme l’explique si bien la 4e de couv’ que je ne répéterai pas, Charlotte arrive à Dublin, pour tenter d’aider Narraway à se blanchir en espérant trouver la racine du piège qui l’a fait renvoyer dans une vieille affaire irlandaise qui remonte à vingt ans.

De piège, il n’y en a pas qu’un, et Narraway n’est pas la seule cible de ces traquenards. J’ai trouvé cet épisode assez palpitant de ce point de vue, sans certaines longueurs que l’on pouvait parfois regretter dans certaines enquêtes précédentes. Anne Perry nous balade de Londres à Saint-Malo, de Dublin à Londres dans un jeu de pistes qui dévoile lentement de noirs desseins, des rancunes et des jalousies jamais éteintes, des espoirs piétinés, et finalement un complot audacieux et habilement mené. Mais c’est sans compter sur la perspicacité, le courage et l’intelligence de Charlotte, Thomas et Narraway…

Les liens entre ces trois personnages se renforcent, se complexifient et je me demande bien comment tout cela va évoluer au prochain épisode ! Et puis, la cerise sur le gâteau (attention, ne lisez pas si…) dans ce roman victorien par excellence, enfin la reine Victoria apparaît en personne (je ne vous dis quand même pas comment ni pourquoi) et j’ai trouvé ça excellent (même si c’est honnêtement un peu tiré par les cheveux).

Le plaisir de retrouver des personnages « amis, qui évoluent sans cesse, une bonne intrigue : vous l’aurez compris, voilà une lecture doudou de plus à ajouter à mon compte Anne Perry !

Anne PERRY, Lisson Grove, traduit de l’anglais par Florence Bernard, 10-18, 2010

Objectif PAL   logo Challenge littérature anglaise

Challenge Anne Perry      Logo Thrillers et polars

Publicités