Mots-clefs

, ,

En 2014, j’ai envie de vous proposer un nouveau rendez-vous hebdomadaire (auquel j’espère être le plus fidèle possible… ahum) : tous les jeudis (ma journée la plus chargée à l’école, et où souvent je ne rédige pas de billet) vous proposer un morceau musical, pour le plaisir de l’écoute, en essayant, comme la poésie du dimanche désormais, de l’assortir à la saison, à mes activités du moment et surtout aux lectures de la semaine.

Mardi 7 janvier, j’ai assisté à un magnifique concert à l’Orchestre national de Lille : des extraits de la Suite n° 3 de Bach pour alto (suite pour violoncelle jouable à l’alto), le Concerto pour alto de Bartok, avec Antoine tamestit en soliste et le poème symphonique Don Quichotte, de richard Strauss, avec Nicolas Aelstadt au violoncele (qui figure Don Quichotte) et Antoine Tamestit à l’alto (figurant Sancho Pança). L’orchestre était dirigé par Jean-Claude Casadesus.

Pour inaugurer ce rendez-vous sur Des mots et des notes, quoi de mieux que d’écouter un extrait de ce poème symphonique (que je l’avoue, je n’avais jamais entendu…) C’est Mstislav Rostropovitch au violoncelle, sous la direction d’Herbert Karajan, dans la 5e partie de cette oeuvre qui consiste en un thème et 10 variations, encadrées d’une introduction et d’un finale. Un pur moment de méditation…

J’espère que c rendez-vous vous plaira. Bonne écoute !

La semaine prochaine, nous partirons en Russie…

Publicités