Près de mon logis

les herbes ça et là prennent

les couleurs d’automne

Sôwa

BASHO, Friches, traduit du japonais et commenté par René Sieffert, Verdier poche

Je m’en vais contempler l’automne loin des blogs, pendant ces quelques jours de vacances scolaires. Et pour que ce soit vraiment des vacances, je ferme les commentaires le temps de la pause. Un billet musique est déjà programmé pour jeudi et il devrait un billet non-fiction de Nadège avant la in du mois.

A bientôt !

Publicités