Étiquettes

, , ,

Dernier anniversaire de cette série d’octobre, et pour une fois ce n’est pas la mort mais la naissance qui est célébrée puisque le compositeur Richard Strauss est né le 11 juin 1864, il y a donc cent-cinquante ans. Il est mort en 1949. Il fut le contemporain de Mahler, Berg, Schönberg… mais comme le dit la biographie que je vous propose, il n’a pas été influencé par les recherches « modernes » de son temps comme l’atonalité, le dodécaphonisme… il fait « la synthèse entre le classicisme et le romantisme ». Il est surtout connu pour ses poèmes symphoniques, ses opéras (Le Chevalier à la rose est le plus célèbre) mais je vais céder à mon goût immodéré pour sa dernière oeuvre et je vous propose donc le dernier des Quatre dernier lieder, Im Abendrot » chanté par Elizabeth Schwarzkopf, en 1966. L’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam est placé sous la direction de Georges Szell (que du beau linge, comme vous pouvez l’entendre).

 

Publicités