Étiquettes

, ,

En ce mois de novembre, mois de célébration de l’armistice de la Première guerre mondiale, je vous propose une thématique « Guerre et paix ». J’ai choisi des airs tantôt légers voire comiques, tantôt des morceaux plus graves.

On commence par du léger (mais pas que pour le pauvre Cherubino) avec l’air de Figaro, Non piu andrai, à la fin du premier acte des Noces de Figaro de Mozart. Cherubino est un jeune page amoureux de la comtesse Almaviva et le comte veut le bannir et l’envoie à l’armée. Figaro, le valet du comte, se moque alors de Cherubino en lui chantant son avenir militaire. Un air à la fois léger et plein d’ironie, qui tourne à la marche militaire quand Figaro « expédie » le page.

Je voulais trouver une vidéo avec José Van Dam, l’excellent baryton belge, dans le rôle de Figaro. Dans celle-ci, le valet est bizarrement coiffé et l’artiste est plus jeune qu’aujourd’hui (attention, je ne veux pas dire qu’il est décati, au contraire, il donnait cette semaine des masterclasses au Château de La Hulpe, le château où a été tourné Le Maître de musique, et sa distinction, sa bienveillance, sa compétence sont délicieuses).

Publicités