Mots-clefs

, ,

Quand je suis endormi, rêvant, engourdi au chaud

Ils arrivent, les sans-logis, les morts silencieux.

Tandis que les obscurs brisants de la tempête

Grondent, vrombissent et mugissent là-haut,

Ils sortent de l’ombre et entourent mon lit.

Ils murmurent à mon coeur, leurs pensées sont les miennes.

« Pourquoi es-tu ici, toutes tes gardes terminées ?

D’Ypres à Frise nous t’avons cherché dans les rangs. »

En amère sécurité, je m’éveille, dépossédé d’amis.

Et tandis que pointe l’aube, sous la pluie cinglante,

Je pense au bataillon dans la boue.

« Quand retourneras-tu auprès d’eux ?

Ne sont-ils plus tes frères, tes frères de sang ?

Siegfried SASSOON, Poèmes de guerre

Un poème à retrouver dans le roman de Pat Barker, Régénération, dont je vous parle mardi prochain.

Publicités