Mots-clefs

, ,

Voici aujourd’hui un extrait du War Requiem de Benjamin Britten. Celui-ci est une oeuvre non liturgique créée en 1962 pour célébrer la reconsécration de la cathédrale de Coventry, ville détruite par les bombardements allemands en novembre 1940. Mais pour cette mémoire liée à la Seconde guerre mondiale, Britten a utilisé les poèmes d’un héros de la Première guerre, Wilfred Owen, un poète qui, bien que pacifiste, a continué à servir son pays et est mort le 4 novembre 1918.

Voici (en trois vidéos) une des dernières parties du War Requiem, le Libera me, avec le poème Strange meeting que je vous ai déjà présenté ici. Le Bach Choir, le Highgate School Choir, le London Sympony Chorus et le London Symphony Orchestra sont placés sous la direction de Benjamin Britten lui-même. Les solistes sont Galina Vishnevskaya (soprano), Peter Pears (ténor), Dietrich Fischer-Dieskau (baryton).

 

Publicités