Mots-clefs

, ,

Janvier, l’hiver a bien pointé le bout de son nez… Et m’est revenue en tête cette célèbre fable de La Fontaine :

La Cigale, ayant chanté
Tout l’été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu’à la saison nouvelle.
« Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l’Oût, foi d’animal,
Intérêt et principal. « 
La Fourmi n’est pas prêteuse :
C’est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
– Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
– Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
Eh bien! dansez maintenant.

J’ai donc eu l’idée d’égayer ce mois de janvier par des danses diverses et variées. Attention, je ne vous promets pas la « facilité » chaque jeudi mais une certaine légèreté guidera forcément nos pas en ce mois… J’ai bien conscience que l’actualité ne porte pas à cette légèreté, j’ai justement choisi en ce lendemain du 7 janvier 2015 une pièce particulière. Je suis convaincue que la musique est un des moyens d’expression et une forme d’émotion qui peut nous aider à rester digne.

Je vous propose la Valse posthume en la mineur de Frédéric Chopin, jouée par Georges Cziffra.

 

Publicités