Mots-clefs

, , ,

A l’heure où je prépare ces billets Printemps, je ne sais si la saison se laisse deviner ou… désirer. Pour l’appeler, pour le célébrer, voici une très jolie pièce de Mendelssohn (1809-1847) : le Chant du Printemps, Op. 62 nº 5 (extrait des Lieder ohne Worte). C’est Georges Cziffra qui l’interprète au piano.

Publicités