Mots-clefs

, ,

Présentation de l’éditeur :

Gravir le sommet d’une montagne, dompter un étalon sauvage et fougueux, construire le plus grand pont du monde… Un petit garçon égrène tout ce qu’il fera de plus fou pour sa soeur quand il sera grand. Ultime preuve de son incroyable vaillance, il ira jusqu’à résoudre ses problèmes d’arithmétique ! Un témoignage d’amour tout à la fois drôle et émouvant.

Ce joli petit album au graphisme délicat fait partie de la collection Cligne Cligne de Didier Jeunesse, qui réédite « des merveilles de la littérature pour la jeunesse méconnues du public francophone, chinées aux quatre coins du monde par Loïc Boyer, avec un intérêt tout particulier pour les Etats-Unis. Des albums patinés par e temps et verts comme le printemps ! »

Rien que pour toi est paru pour la première fois aux Etats-Unis, en 1964. J’avais à peine un an et pas encore de petits frères, je ne sais s’ils auraient fait tout ça pour moi, en tout le petit garçon de cet album a beaucoup d’imagination, il est bien courageux et généreux… jusqu’à la pirouette finale ! Autrement dit : comment prendre sa place face à une grande soeur qui, par définition, est arrivée avant vous ? Il y a cinquante ans, poser la question à travers un livre pour enfants était sans aucun doute original.

Pour accompagner cette histoire de Charlotte Zolotow, les dessins de Uri Shulewitz sont d’une grande délicatesse : le fin trait noir, les couleurs fraîches, les douces aquarelles et un zeste de fantaisie se détachent sur la page en vis-à-vis du texte, j’aime comme le dessin respire sur la page grâce à la place largement accordée au fond blanc cassé, très chic.

Le livre paraît aujourd’hui même en librairie !

Charlotte ZOLOTOW et Uri SHULEVITZ, Rien que pour toi, Didier Jeunesse, 2015

Un grand merci à Angélique Pacary et aux éditions Didier Jeunesse pour l’envoi de ce livre.

Publicités