Mots-clefs

,

Après le voyage en Transsibérien et Tansmongolien, il m’a semblé que cette musique s’imposait : Dans les steppes d’Asie centrale, un poème symphonique d’Alexander Borodine, interprété ici par l’Orchestre de la Staatskapelle de Dresde, sous la direction de Kurt Sanderling.

Publicités