Mots-clefs

, , , ,

Après la lecture du Chanteur de tango, impossible de ne pas chercher des musiques de Carlos Gardel, abondamment cité dans le roman de Tomas Eloy Martinez. Et voici un titre également cité dans le livre : Volver, avec des images de Buenos Aires !

En rédigeant mon billet, j’écoutais un CD d’Astor Piazzola, par le Quatuor Caliente. Voici Libertango, La Crise, également en écho avec le roman qui se termine pendant la crise de 2001.

C’est le premier CD de ce quatuor très talentueux, paru chez Aeon.

Le site du quatuor

 

Publicités