Étiquettes

,

DSCN2874

Je pourrais sous-titrer ce billet « Police des sacs » (à l’attention des copines qui se reconnaîtront). Car oui, malgré mes bonnes résolutions, j’ai glissé craqué, chef ! Notamment sur le stand du Québec…

Mais faisons d’abord semblant d’être un peu sérieuse : le thème 2016 de la Foire, « Le bonheur à la page » me paraissait fort bateau et le « pays » à l’honneur était l’Europe, ce qui, au lieu de m’intéresser à une littérature en particulier, me semblait trop vaste. Mais j’avais quand même repéré une rencontre intéressante : Québec, pays poétique, poétique du pays, avec Elise Turcotte, poétesse et romancière, Rodney Saint-Eloy, poète et directeur de la maison d’édition Mémoire d’encrier, Tristan Malavoy, poète qui vient de publier un premier roman, le tout animé par l’auteur québécois Patrick Nicol. Même si je n’ai assisté qu’à une partie des interventions, j’ai aimé l’accent mis sur l’appartenance à la langue française et l’hommage rendu au Premières Nations qui peuplent toujours le Québec.

A peine sortie du Théâtre des mots, je me suis précipitée au stand du Québec tout proche, où j’ai eu la joie de retrouver le libraire Billy Robinson et de discuter un peu avec Dominique, de chez TuliTu, Argali et Tristan Malavoy. Craquage le plus intensif sur ce stand… complété l’après-midi par L’histoire du Québec pour les nuls, après une rencontre très intéressante sur la Place de l’Europe : Canada-Europe, 150 ans d’histoire en 2017. L’écrivain Dany Laferrière a dialogué avec les historiens Eric Bédard et Gilles Laporte, sous la houlette de Raymonde Litalien. Il s’agit des 150 ans de la Constitution du Canada (bien évidemment découvert et colonisé bien plus tôt). Mon ignorance en la matière m’a amenée à emporter la fameuse Histoire du Québec chaudement recommandée par Billy. Et là, je dois vous faire une confidence : même les libraires font la police des sacs !! Oui, oui, Billy a inspecté ma pile en vérifiant si j’avais pris Madame Victoria de Catherine Leroux. Je crois avoir gagné un bon point en avouant l’avoir déjà acheté fin décembre chez TuliTu !

DSCN2875

Les livres du Québec dédicacés sur place…

DSCN2877

… et d’autres emportés pour le plaisir de retrouver des auteurs connus ou pour découvrir grâce à des copines blogueuses.

Evidemment je ne pouvais pas faire la Foire sans penser un peu au Mois belge tout proche. Et même si ma PAL contient déjà de quoi faire au minimum deux mois belges, je suis repartie avec un livre des éditions MEO et un Weyrich, des maisons d’édition belges pas encore représentées sur le blog. Chez Quadrature, je me suis fait dédicacer le nouveau recueil d’Isabelle Baldacchino, Les blondes à forte poitrine. Enfin, j’ai été ravie (grâce à Laeti qui m’a rappelé sa présence) d’échanger quelques mots avec Nathalie Skowronek qui m’a signé La shoah de Monsieur Durand. (A bonne entendeuse…)

DSCN2879

Enfin, grâce à Mina, j’ai découvert une petite maison d’édition indépendante (qui s’est alliée avec deux autres pour cette Foire – Mina vous en parle ici), le Ver à soie, fondée par Virginie Symaniec, qui nous a présenté ses livres avec passion, et elle serait bien en droit de le faire rien que pour la qualité graphique de son travail éditorial. Je me suis laissé tenter par un récit de nature et par un conte chinois. Jugez plutôt de la beauté de ces livres :

DSCN2872

Laeti, Argali, Mina sans oublier Nadège ou Elena… vous l’avez lu, la Foire est comme chaque année l’occasion de retrouver les copines lectrices, d’arpenter les allées en discutant, en échangeant, en partageant les bonnes idées : c’est aussi un des bonheurs de la chose et ça, on peut le refaire indéfiniment, et pas seulement en 2016 !

Publicités