Mots-clefs

, ,

En ce mois de mars, je vais suivre un peu l’actualité (journée internationale de la Femme le 8 mars) et la thématique de la saison 2015-2016 à l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège, « Il était une Femme » : il n’y aura que des femmes ici, interprètes, chefs d’orchestre, compositrices, héroïnes… il y en aura pour tous les goûts.

Et pour commencer, je change un peu d’univers pour vous présenter une artiste de jazz, Lou Tavano, découverte grâce à Xavier Chezleprêtre.

Lou Tavano se fait connaître depuis quelques mois à Paris où on remarque autant sa chevelure rousse que sa voix grave et profonde et ses interprétations personnelles, inspirées.  For You, son premier album, propose treize chansons, en anglais et en français, treize histoires variées, entre insouciance et mélancolie, mises en – grande et belle – forme musicale par le pianiste-compositeur-arrangeur Alexey Asantcheeff, compagnon de Lou à la scène et à la ville.

La chanteuse dit trouver ses sources d’inspiration chez Billie Holiday, Nina Simone mais aussi Joni Mitchell (tiens, l’idole d’Emma Thompson dans Love actually), Tracy Chapman ou encore Jacques Brel, autant d’artistes dont les interprétations sont marquées du sceau de la sincérité. Dans cet album, le français se mêle à l’anglais et même au balinais et au slave, les rythmes afros ou passionnés côtoient des mélodies suaves et mélancoliques pour nous offrir un album très complet et ouvert. A découvrir.

La présentation et le making of de l’album

Le titre Emotional Riot

Publicités