Étiquettes

, ,

Présentation de l’éditeur :

Voici le répertoire traditionnel enfantin de deux pays aux histoires croisées et aux liens profonds.

30 berceuses, ballades, danses et jeux chantés transcrits en langue portugaise. Au son de l’accordéon, des guitares et mandolines ou des instruments de la batucada, résonnent les sambas, modinhas, fandangos et bossas-novas qui nous entraînent dans une fête joyeuse et haute en couleur !

Cet été, les amateurs de sport vibreront devant les Jeux olympiques qui se dérouleront à Rio de Janeiro. Didier Jeunesse nous met déjà dans l’ambiance des rythmes et mélodies brésiliennes avec cette réédition des Comptines et chansons du Papagaio.

Magdeleine Lerasle a collecté 300 chansons et comptines portugaises et brésiliennes avant d’en sélectionner une trentaine, traduites par l’écrivain Alice Machado. Chants d’amour, berceuses, comptines pour découvrir son corps ou chansons qui accompagnent des jeux, les sources d’inspiration sont aussi variées que les rythmes et les instruments. A la fin de l’album, chaque chanson est présentée et expliquée en détail.

J’aime beaucoup les illustrations d’Aurélia Fronty, qui place ses personnages longilignes, ses végétations stylisées et ses décors ouvragés sur des fonds de peinture à la brosse ou au couteau, le tout composant des tableaux colorés, dynamiques sans agresser, un plaisir pour l’oeil ! J’adore le perroquet de la couverture (spécialement créée pour cette réédition), ses chats et ses anges !

A la direction musicale, on retrouve Paul Mindy, qui a assuré les arrangements et l’instrumentation avec Jean-Christophe Hoarau. Ce sont tantôt des adultes, tantôt de douces voix enfantines qui nous font découvrir ces mélodies de l’autre côté de l’océan, « chanteurs en herbe » de l’école Biao de Paris et déjà artistes accomplis. Comme toujours, Didier Jeunesse fait de la belle ouvrage !

Comptines et chansons du Papagaio – Le Brésil et le Portugal en 30 comptines, par Magdeleine Lerasle, Paul Mindy et Jean-Christophe Hoarau – Illustrations d’Aurelia Fronty, Didier Jeunesse, 2016

Merci à Angèle Pacary et aux éditions Didier Jeunesse pour l’envoi de ce livre !

Publicités