Étiquettes

, ,

En ce mos de juillet, je vous propose une balade musicale… mouillée. Oui, je sais, c’est de l’humour noir, vu le printemps si humide et le début d’été décevant que beaucoup de régions (dont la Belgique) vivent. Allez, espérons que cette touche d’humour conjure le mauvais sort !

On commence en s’évadant d’abord  à la Villa d’Este, à Rome, avec les Jeux d’eau de Franz Liszt, extraits du troisième livre de ses Années de pèlerinage. Ils sont interprétés par Claudio Arrau au piano. (Et sur un autre air, vous pouvez vous souvenir de la célèbre scène tournée sur les lieux pour le film Le Corniaud… 😉 )

 

Publicités