Étiquettes

, , , ,

Présentation de l’éditeur :

Enfin LA version musicale des (més)aventures de Pinocchio !

Un récit mené tambour battant, d’une grande intensité dramatique, très fidèle à l’œuvre de Collodi, raconté à plusieurs voix, à la manière d’une pièce de théâtre.

Elsa Lepoivre et Elliot Jenicot, deux comédiens de la Comédie-Française, et la soprano Kate Combault, dirigés par Edouard Signolet, jeune metteur en scène des plus talentueux. Le compositeur Laurent Petitgirard, célèbre pour ses musiques de films, réorchestre pour un trio violon, piano, violoncelle, des morceaux classiques (Mozart, Chopin, Vivaldi…), et des chansons contemporaines (Jacques Dutronc, Kurt Weil…), les agrémentant de ses propres morceaux et chansons. Réjouissant !
Laetitia Le Saux campe un Pinocchio malicieux qui aime montrer qu’il n’est pas fait de bois tendre. Avec sa patte géométrique et vintage, elle construit un univers singulier très marquant.

Avec cet envoi inattendu de Didier Jeunesse, il me faut reconnaître que j’ai redécouvert le conte de Pinocchio, ici écrit et mis en scène par Edouard Signolet, jeune metteur en scène, qui a choisi de se rapprocher de la version originale de Carlo Collodi, s’éloignant du petit personnage naïf de Walt Disney.

C’est sans doute la lecture si animée, si colorée d’Elsa Lepoivre et Elliott Jenicot qui m’ont conquise, sur le tapis sonore que constitue la musique de Laurent Petitgirard qui a aussi arrangé pour un trio violon-piano-violoncelle des oeuvres classiques comme la Marche turque de Mozart, le Vol du bourdon de Rimski-Korsakov ou encore le Gibet de Maurice Ravel, pour n’en citer que quelques-uns.

Tout en écoutant ce magnifique enregistrement, je tournais les pages de l’album, illustré par Laetitia Le Saux et je me laissais séduire par son univers peint riche, coloré, très graphique (j’adore les arbres qui ressemblent à des longues sucettes de bois, par exemple). C’est ainsi qu’au fil d’épreuves initiatiques compliquées, Pinocchio le pantin de bois devient un vrai petit garçon doué de coeur et de raison. La fée à la voix cristalline le lui avait promis.

Pinocchio, un conte d’Edouard Signolet d’après Carlo Collodi. Musiques de Laurent Petitgirard, Vivaldi, Mozart, Chopin, Ravel… Raconté par Elsa Lepoivre et Elliott Jenicot, de la Comédie-Française. Chant : Kate Combault. Illustrations de Laetitia Le Saux.

Merci à Amélie Naton et aux éditions Didier Jeunesse pour l’envoi de ce livre !

Publicités