Étiquettes

, , ,

Oui ! c’est l’hiver !

Voyez nos bonnets et nos mains rouges,

Et nos coeurs saignants dans le bocal gelé !

Aujourd’hui sont nés

Trois chatons, deux sabots, une tourterelle de papier,

Un nouveau planisphère,

Un enfant sans père,

Une fleur de fièvre dans une double nuit.

Et deux étoiles quelque part qui sont les yeux de celle qu’on va rencontrer.

Il y a des chameaux sous les sapins.

Et des rois mages en grosses mitaines,

Et trois petits morts dans un panier,

Et trente-six chandelles sur la glace,

Et un vieux fantôme très fatigué.

Oui ! c’est l’hiver !

Non, ce n’est pas triste,

Le grand froid gris,

Les pierres de neige,

Et le chemin vide et la porte fermée,

Et le signe du corbeau sur le ciel abaissé.

Même si ton coeur est comme un cimetière,

Même si tu pleures dans la maison de fer.

On peut toujours dormir et s’envoler.

Jacques CRICKILLON, L’Indien de la Gare du Nord, Ed. Pierre Belfond, in Ca rime et ça rame, éditions Labor, 1985

DSCN0187

Publicités