Mots-clefs

, ,

L’hiver commence à lâcher prise, soleil et douceur des températures éclairent ces jours-ci. Pour tenir bon jusqu’à l’arrivée réelle du printemps, réconfortons-nous en mangeant et en buvant quelques douceurs façon classique.

Et d’abord une cure de vitamines avec L’amour des trois oranges, un opéra de Serge Prokofiev. Je vous propose d’abord la célèbre Marche (par la musique de la Garde républicaine) et la version complète (ce n’est pas trop long) jouée à Lyon, Kent Nagano dirige l’Orchestre et les Choeurs de l’Opera de Lyon, avec Catherine Dubosc, Gabriel Bacquier and Jean-Luc Viala.

Si vous avez des idées de pièces musicales dans le thème, je suis preneuse !

Publicités