Étiquettes

, , , , , ,

Nous sommes le 1er juin, à la quatrième soirée de finale du Concours Reine Elisabeth (où chacun des douze finalistes joue l’oeuvre imposée et le concerto de son choix), et c’est aussi le début du Mois anglais. Cela tombe bien, il y a un concerto pour violoncelle anglais, celui de sir Edward Elgar, composé peu après la Première guerre mondiale et créé dans des conditions assez désastreuses, ce qui fait que ce concerto est rapidement tombé dans l’oubli jusqu’à ce que Jacqueline du Pré (britannique elle aussi) l’enregistre dans les années 60 et le rende très populaire. C’est sa version que je vous propose, accompagnée par son mari, le chef Daniel Barenboïm et le London Philharmonic.

Publicités