Mots-clefs

,

Pour terminer ce mois consacré à la Sainte Vierge, comme les moines et moniales cisterciens terminent leur journée de prière en chantant le Salve Regina, voici un des quatre Salve Regina composés par Johann Adolf Hasse (1699-1783), un antiphonaire pour alto, cordes et basse continue en la majeur, composé en 1736. Hasse est un musicien baroque allemand, considéré comme l’un des maîtres de l’opéra seria au 18è siècle.

Le Salve Regina est un salut à la Vierge Reine, une prière qui célèbre la douceur de Marie, lui demande de tourner ses yeux miséricordieux vers ceux qui la prient dans cette vallée de larmes et au terme du voyage terrestre, de leur montrer Jésus, le fruit béni de ses entrailles.

Martin Gester dirige le Parlement de musique et l’alto Jennifer Lane.

Publicités