Mots-clefs

, , ,

Telle une brassée de roses

j’ai vu ce soir-là.

Dorée et subtile

par les rues, une senteur.

Et dans le coeur

une tendresse brusque.

Le manteau sous le bras,

le visage levé, irradié de lune.

L’atmosphère électrisée

de baisers, on dirait.

La pensée, les poèmes,

fardeau superflu.

J’ai comme l’aile brisée.

Pourquoi nous fut échu

cet été, je ne le sais pas même.

Pour quelle joie inespérée,

pour quelles amours,

pour quel voyage de rêve ?

Kostas Karyotakis, in Telles des guitares désaccordées, Editions Bruno Doucey, 2016

Josef Sudek, La Dernière Rose

Publicités