Aujourd’hui, les clés des notes du jeudi sont détenues par Mina que je suis ravie d’accueillir dans cette série à l’Est !

À l’occasion de son passage à l’Est et de mon retour de Budapest, Anne a accepté de me faire une petite place dans ses notes du jeudi (en parfaite connaissance de mes goûts musicaux). C’est Szabó P. Szilveszter que j’ai eu envie de mettre à l’honneur après avoir saisi la chance de le voir sur scène dans la dernière production du Budapesti Operettszínház, A Notre Dame-i toronyőr (Le bossu de Notre-Dame). J’aime particulièrement le tragique de ses rôles, la sensibilité et l’humanité qu’il insuffle aux « mauvais », ainsi que son humour dans certaines interprétations.

Belém égett est l’adaptation d’une chanson moins connue de Roméo et Juliette de Gérard Presgurvic, C’est pas ma faute. Déplacée juste avant le duel dans la version hongroise, elle montre Tybalt se préparant au combat avec Roméo, moins furieux que profondément malheureux.

 

Publicités