Étiquettes

,

C’est un beau soir de mars, rugueux et froid .

L’après-midi, quelques fragiles anémones

Ont fleuri toutes à la fois.

A cette heure tombe le soleil jaune.

Merles et grives

S’interpellent et se poursuivent

Et s’écoutent siffler à pleine voix,

Ou bien encore grincent et se chamaillent

Parmi les mailles

Des rameaux fins et divergents du bois.

Au ras du sol poussent les herbes

A petits brins, frêles et lisses.

La surface des eaux se plisse

Au vent acerbe.

 

Les villages, lavés par la neige et la pluie,

Au bord de la grand-route et des mares s’appuient

Et reluisent, de loin en loin, parmi les champs:

Tuiles rouges et volets verts et pignons blancs.

 

Emile VERHAEREN, Toute la Flandre, Mercure de France, 1911

Dans une semaine commence le Mois belge, avec un rendez-vous poétique le dimanche 1er avril.

Publicités