Mots-clés

, , ,

Présentation de l’éditeur :

A la pointe Saint-Mathieu, dans le Finistère, un crime odieux a été commis. Dominique, un jeune vagabond qui rôdait dans le coin cette nuit-là, rejoint un groupe de marcheurs à leur point de départ des chemins de Compostelle bretons. L’Ankou, personnage légendaire de la mort, les regarde partir.
Au même moment, Blanche, dans les Ardennes, passe par la ligne Maginot.
Le personnage de la mort hante les lieux…
Le mystérieux Dominique disparaît ensuite du groupe de marcheurs. À l’occasion d’un fest-noz, grand bal breton, son chemin croise alors celui de Céline, partie seule du Mont-Saint-Michel. Ensemble, ils quitteront le chemin traditionnel vers Compostelle pour se rendre dans la forêt de Brocéliande, toute proche, lieu magique et légendaire, mais pas sans danger ?!

Nous continuons sur les chemins de Compostelle en suivant particulièrement les deux femmes du voyage : la Belge Blanche, dite Petite licorne et la novice du Mont-Saint-Michel, Céline. On est encore bien loin de Compostelle : Blanche traverse les Ardennes en passant par la ligne Maginot et Charleville-Mézières, ville de Rimbaud évidemment, mais connue aussi  pour son festival de marionnettes. Céline traverse la Bretagne et particulièrement la forêt de Brocéliande, guidée par « Angelo ». Les deux régions sont reliées par leur profil géographique et surtout leurs origines celtes. C’est ce que Jean-Claude Servais s’amuse à montrer à travers ses planches toujours aussi raffinées (ses dessins d’arbres, de forêts, de maisons, d’églises… certaines images ont une précision photographique, un régal !) Il aime toujours s’attacher aux légendes, au terroir des régions traversées. Il sait distiller le doute et l’angoisse : autant la marche de Blanche, sur les pas de son grand-père brasseur et alchimiste, est assez sereine, autant la route de Céline ne paraît pas du tout sûre : un tueur dangereux opère dans la région et on se demande qui est réellement ce Dominique (ou Angelo ou Paul) parti de Bretagne et qui croise la route de la jeune novice, dont on apprend dans ce tome le pourquoi de son entrée au couvent.

A bientôt donc pour le tome 3 !

Jean-Claude SERVAIS, Les chemins de Compostelle, tome 2 – L’ankou, le diable et la novice, Dupuis, 2015

Publicités