Étiquettes

,

42 romans, 19 polars ou romans noirs, 7 recueils de nouvelles, une pièce de théâtre, 2 romans jeunesse, 2 albums jeunesse, 12 BD, 4 ouvrages de non-fiction, 13 billets poétiques et 9 billets culturels : voilà toute la diversité de vos participations durant cette cinquième édition du Mois belge. Vous pouvez retrouver tous les titres classés par genre et par auteur dans le billet récapitulatif. Encore une fois merci à tous et à toutes !

Comme chaque année, un petit concours vient clôturer cette fête belge. Cette année, cinq éditeurs vous offrent la possibilité de gagner un livre ! Je vous les présente et je vous explique ensuite comment les gagner.

  1. Espace Nord vous propose le livre de Marcel Mariën intitulé Théorie de la révolution mondiale immédiate, paru en mars dernier, dans lequel l’auteur élabore un programme de renversement du capitalisme à l’échelle internationale, réalisable dans un délai d’un an, n’importe où, n’importe quand. Seul problème : trouver trois cents hommes prêts à mener à bien cette révolution.

2. Les éditions Esperluète vous offrent Les Cerfs de Véronika Mabardi. C’est un roman que j’ai chroniqué l’an dernier et qui vient d’être réédité. Je vous renvoie à mon billet pour la présentation de ce roman.

3. La maison Mijade vous propose un album jeunesse : Comment être aimé quand on et un Grand Méchant Loup ? de Christine Neumann-Villemin et Annick Masson.

« Un soir‚ on frappe à la porte de l’auteure : BOUM BOUM BOUM. C’est le loup‚ qui en a assez d’être le méchant des histoires. «Je veux… je veux être aimé!» Et l’auteure de se creuser les méninges pour rendre ce grand méchant loup aussi doux qu’un lapin: yoga‚ tisanes‚ pensées positives. Voilà un grand méchant loup tout mou tout roudoudou… Vous me croyez ? Méfiez–vous‚ après tout‚ un loup reste un loup!

Une histoire complètement dinguotte‚ sous la plume experte en humour de Christine Naumann–Villemin et le trait tendre et rigolo d’Annick Masson. »

4. Quadrature, éditeur de nouvelles, vous offre A qui se fier ? d’Agnès Dumont, que je vous ai présenté ici même.

5. Enfin la maison Luce Wilquin vous offre le roman de Laurence Bertels Le silence de Belle-Île.

« La quarantaine discrète, Cédric ne s’est jamais senti aimé par sa mère, ni par sa grand-mère, ni par son épouse. Et l’être dont il est le plus proche, son grand-père, Jacques Le Garrec, notaire à Saint-Pierre-Quiberon, s’éteint à l’âge de quatre-vingt-trois ans.
Présent sur la presqu’île au moment du décès, Cédric y restera jusqu’aux funérailles, aux côtés de Clarisse, la jeune dame de compagnie de son grand-père.
Sept jours qui bouleverseront son existence.
La lecture du journal intime de sa grand-mère, devenue muette au lendemain d’un naufrage, ébranlera toutes ses certitudes, d’autant que Clarisse, elle aussi, se révélera bientôt sous un autre jour.
Ce roman tout en retenue, qui laisse au lecteur sa part d’imaginaire, nous emmène de Saint-Pierre à Belle-Île-en-Mer à travers trois générations. »

Que faire pour gagner un de ces livres ?

D’abord avoir participé au Mois belge 2018 et publié au moins un billet (que ce soit sur votre blog, sur la page facebook du groupe ou sur instagram).

Ensuite me dire en commentaire de ce billet quel est votre livre belge préféré ou votre auteur belge préféré, et expliquer pourquoi en quelques mots.

N’oubliez pas de dire aussi quel livre vous aimeriez gagner.

Vous avez jusqu’au mercredi 9 mai à 20h pour jouer ! N’hésitez vraiment pas à participer !

J’aimerais aussi, si vous le souhaitez, que vous me fassiez des suggestions pour l’année prochaine (par exemple un thème, un auteur, une lecture commune…)

Bonne chance à tou(te)s et encore merci !

 

 

Publicités