Étiquettes

, ,

Maurice Ravel était trop petit et chétif pour faire son service militaire, il avait été réformé bien avant 1914. Mais il voulait faire la guerre et devint ambulancier du côté de Bar-le-Duc et de Verdun. Victime de dysenterie puis d’une péritonite, il sera opéré en octobre 1916 et démobilisé en mars 1917. Entre temps il a appris le décès de sa mère, qui le marquera durablement.

De 1914 à 1917, il a composé Le Tombeau de Couperin, une oeuvre qui peut être jouée au piano ou à l’orchestre. Un Prélude précède quatre danses (Fugue, Forlane, Rigaudon, Menuet) et une Toccata, dans l’esprit des danses françaises du 18è siècle, mais surtout chaque partie est un hommage à un soldat français ami du compositeur tombé pendant la guerre.

Au piano par Samson François

A l’orchestre avec l’Orchestre symphonique de Francfort dirigé par Jaime Martin