Étiquettes

,

En ce 31 octobre, nous voici à Halloween pour e vrai et je vous propose d’écouter encore une Danse macabre, celle de Camille Saint-Saëns (1835-1921). C’est un poème symphonique dont voici l’argument : « Minuit sonne. Satan va conduire le bal. La Mort paraît, accorde son violon, et la ronde commence, presque furtivement au début, s’anime, semble s’apaiser et repart avec une rage accrue qui ne cessera qu’au chant du coq. Le sabbat se dissout avec le lever du jour. » (source : Wikipedia)

Voici cette Danse macabre par l’Orchestre philharmonique de Radio-France.