Étiquettes

,

Alors que la Grande-Bretagne vient de quitter officiellement l’Europe, les notes du jeudi de février seront consacrées à trois musiciens qui ont beaucoup voyagé en Europe au cours de leur carrière. On finira bien sûr par un clin d’oeil beethovénien avec l’Hymne à la joie.

On commence avec le compositeur Georg Friedrich Haendel dont Wikipedia nous dit : « Né et formé en Saxe, installé quelques mois à Hambourg avant un séjour initiatique et itinérant de trois ans en Italie, revenu brièvement à Hanovre avant de s’établir définitivement en Angleterre, il réalisa dans son œuvre une synthèse magistrale des traditions musicales de l’Allemagne, de l’Italie, de la France et de l’Angleterre ».

Je vous propose d’écouter une oeuvre particulière,ni opéra ni oratorio, une grande ode pastorale L’Allegro, il Penderoso et il Moderato, (tout sur l’oeuvre ici) avec les Gabrieli Consort and Players dirigés par Paul Mc Creesh.