Étiquettes

,

Pendant toue la période de confinement, le chant des oiseaux s’est fait bien plus perceptible dans les jardins et les espaces publics. Cette thématique est bien présente en musique classique. Je vous propose de passer le mois de mai en leur compagnie. (Cette année, vous échappez au Concours Reine Elisabeth qui devait être consacré au piano et qui est reporté à l’année prochaine, on vient de l’apprendre.) (Non, ne me remerciez pas.)

Commençons par écouter le Concero pour orgue en fa majeur de Georg Friedrich Haendel « The Cuckoo and the Nightingale », Le Coucou et le Rossignol. Vous les reconnaîtrez facilement.