Étiquettes

, ,

Quatrième de couverture :

Ancombe, paisible petit village, possède une source d’eau douce réputée pour ses bienfaits. Mais l’arrivée d’une société qui veut l’exploiter échauffe les esprits et divise les habitants: s’enrichir ou renoncer à la paix? Lorsque Robert Struthers, le président du conseil municipal, est retrouvé assassiné, l’affaire prend une sale tournure. Pour y voir plus clair, Agatha Raisin décide d’aller à la source et se fait embaucher par la société…

Agatha Raisin est rentrée de Chypre et elle est toujours meurtrie par la froideur de James Lacey à son égard. Cette enquête va nous replonger dans le charme des petits villages des Cotswolds… ou pas. Car ces lieux qui paraissent sans doute idylliques aux touristes sont habités par des jalousies, des rancoeurs, des replis sur soi… tout ce qui peut donner lieu à des crimes et à de pétillantes enquêtes.

La source d’eau d’Ancombe divise donc le village,,entre les partisans  d’une exploitation commerciale et et ses farouches opposants, bien décidés à tout pour protéger la nature. Le président du conseil municipal détenait la clé du vote pour ou contre la société des eaux des frères Freemont, car trois membres étaient pour, trois membres contre, et voilà qu’on le retrouve assassiné dans la fameuse fontaine… 

Pour enquêter – et pour une fois, la police est d’accord car elle piétine – Agatha met ses talents publicitaires au service de la société des eaux et… se laisse charmer par le plus jeune des Freemont, Guy, beaucoup plus jeune qu’elle. Que ne ferait-on pas pour se sentir aimée… ou pour titiller la jalousie de son ancien partenaire ? Et ça marche : Agatha et James laissent de côté leur ressentiment pour collaborer (tant bien que mal quand même) et trouver le fin mot de l’histoire. C’est une enquête pleine de rebondissements où la pauvre Agatha subit la jalousie, la méchanceté des habitants d’Ancombe (à croire que la source ne purifie pas du tout leurs intentions) et est heureusement toujours soutenue par ses amis Mrs Bloxby (la femme du pasteur) et Bill Wong (le jeune policier).

Agatha et James vont-ils renouer ? La question est toujours d’actualité à la fin de ce numéro, que j’ai dévoré (c’est le plaisir de ces lectures « cosy »).

M.C. BEATON, Agatha Raisin enquête A la claire fontaine, traduit de l’anglais par Françoise du Sorbier, Albin Michel, 2017