Étiquettes

,

Retour au village d'hiver par Adamek

Quatrième de couverture :

Durant l’hiver, Jean-Baptiste Barnier, luthier miniaturiste, séjourne dans son chalet de Valdaine en compagnie de sa femme et de son fils Gilles, âgé de deux ans. Un matin, au cours d’une randonnée, il disparaît en montagne sans laisser de trace. Quinze ans plus tard, poussé par une curiosité irrésistible, Gilles Barnier retourne sur les lieux de la disparition et interroge les habitants du hameau. Peu à peu, à l’aide des informations qu’il récolte, et avec la complicité de Florianne, sa sœur de rencontre, Gilles recompose le portrait de son père, tout à fait différent de celui que sa mère lui a toujours brossé. Il pressent le mystère épais qui entoure les derniers jours du luthier.

Alors que le printemps montre enfin le bout de son nez en remontant les températures, André-Marcel Adamek nous entraîne en montagne, dans le froid de l’hiver. Gilles, jeune homme orphelin de son père depuis l’âge de deux ans, retourne au village d’hiver où Jean-Baptiste semblait le plus heureux : il y sculptait de minuscules violons, faisait de longues marches, connaissait très bien la montagne et pourtant il a disparu à jamais et personne n’a jamais su ce qui lui était arrivé. Sa femme, qui ne se plaisait pas à Valdaine, est retournée vivre définitivement en ville et s’est remariée avec un homme pas plus mauvais qu’un autre, au contraire, mais que Gilles a décidé de détester avec insolence. Il s’entend pourtant bien avec Florianne, la fille de son beau-père. L’atmosphère familiale étant trop lourde, Gilles est parti terminer ses études secondaires loin de ses parents. C’est à ce moment que Suzanne tombe malade et meurt sans avoir pu parler avec son fils. C’est alors que celui-ci part sur les traces de son père et retourne à Valdaine. Il y rencontrera plusieurs personnes qui ont connu soit le père, soit la mère et il sera aidé par Florianne et aussi par Nora, la mystérieuse fille de l’aubergiste.

J’ai lu des avis un peu déçus sur Babelio, mais ma découverte d’André-Marcel Adamek avec ce titre ne m’a absolument pas déçue. Retour au village d’hiver est une histoire qui peut paraître un peu désuète, de par son sujet et son traitement classique mais j’ai justement apprécié cette recherche de Gilles sur son enfance, ses origines, j’ai aimé parcourir le village avec lui et retrouver la chaleur de l’auberge au temps de Noël. Je n’ai pas lâché le roman avant d’avoir pu connaître le secret de cette famille (que je n’avais pas vu venir), j’ai aimé cette histoire simple, j’ai aimé l’écriture fluide, élégante de l’auteur que je retrouverai avec plaisir dans d’autres oeuvres. Si vous avez un conseil à me donner, je suis preneuse !

« Son périple lui avait appris la complexité des êtres, leur fragilité face aux coups de boutoir de la destinée. Nul n’est exactement le reflet qu’il donne, ni son contraire. »

André-Marcel ADAMEK, Retour au village d’hiver, Espace Nord, 2006

Le Mois belge 2021 – Catégorie Esperluète (histoire de famille)

Petit Bac 2021 – Météo