Mots-clefs

, ,

Cette semaine, les douze finalistes entrent deux par deux à la Chapelle musicale Reine Elisabeth, écrin de verdure et de calme dans la Forêt de Soignes (également haute école de musique), sans téléphone ni ordinateur ni accès à internet ni télévision… eh oui ! Coupés du monde, ils préparent leur prestation en finale en déchiffrant et en proposant une interprétation de l’oeuvre imposée (un concerto commandé par le Concours) pour la semaine de finale (on la découvrira quand tous les candidats l’auront reçue) et en répétant le concerto de leur choix. Ca ce sera pour la semaine prochaine. En attendant, je vous propose une sonate pour piano et violoncelle  entendue pendant les demi-finales, celle de Poulenc, ici jouée par Pierre Fournier au violoncelle et Jacques Février au pianoforte.

Publicités