Étiquettes

, ,

En ce dernier mois de l’année 2017, je voudrais mettre à l’honneur deux compositeurs que j’apprécie particulièrement et dont on fête l’anniversaire de la mort cette année : le premier, Johannes Brahms, est mort il y a cent-vingt ans le 3 avril 1897, le second, Maurice Ravel, est mort il y a quatre-vingts ans le 28 décembre 1937. Je leur consacrerai deux jeudis chacun. Le choix va être cornélien !

Brahms est le représentant le plus important du romantisme allemand, i a touché à tous les genres. Pour changer des symphonies, concertos et autres danses hongroises, je vous propose le Quintette pour clarinette et cordes en si mineur op. 115,  par le Quatuor Nouvelle Zélande et James Campbell.

Publicités