Si je ne lis finalement pas beaucoup plus pendant les grandes vacances que pendant l’année scolaire, la moisson n’en a pas moins été intéressante cet été ! Qu’ai-je donc Lu ? Petit retour en arrière…

En littérature générale

Sigmaringen, de Pierre Assouline (coup de coeur)

La Promo 49, de Don Carpenter (monde estudiantin, face masculine)

Les Débutantes, de J. Courtney Sullivan (monde estudiantin, face féminine)

A l’ombre de la fête, de Marie-France Versailles (de très bonnes nouvelles)

14, de Jean Echenoz (pour fêter le centenaire du début de la guerre de 14)

Les peaux cassées, de Richard Dallaires (billet en fin de journée… premier coup de coeur québécois du mois)

Le collier rouge, de Jean-Christophe Rufin (un beau roman mais j »ai programmé mon billet pour octobre)

Le canapé rouge, de Michèle Lesbre (autre pépite pour octobre)

Le Russe aime les bouleaux, d’Olga Grjasnowa (autre titre à découvrir en octobre, vous comprendrez pourquoi)

L’audience, de Oriane Jeancourt-Galignani (titre coup de poing de la rentrée)

Salut mon oncle !, de Marie-Paule Villeneuve (roman du Québec qui vous met de bonne humeur)

Griffintown, de MArie-Hélène Poitras (autre coup de coeur du Québec !)

En polars

Ce que cache ton nom, de Clara Sanchez (petite déception)

Mort à la Fenice, de Donna Leon (billet vendredi prochain – et pan, sous le charme de Brunetti !)

En littérature jeunesse

J’ai quinze ans et je ne l’ai jamais fait, de Maud Lethielleux (jolie découverte au final)

Le faire ou mourir, de Claire-Lise Mrguier (un roman qui m’a laissée dubitative)

Tant que nous sommes vivants, d’Anne-Laure Bondoux (roman et donc billet à paraître le 25 septembre)

Breaking the Wall, de Claire Gratias (étiqueté jeunesse mais bien pour tout le monde)

Le secret de Grand-père, de Michael Morpurgo (billet lundi prochain)

En BD

Le Royaume, tome 1 Anne, de L. Féroumont (mignon, un prêt de la jeune demoiselle parce que le titre portait mon prénom !)

Tout seul, de Chabouté (très beau – billet à venir)

Comme en Quatorze, de Georges Van Linthout et Philippe Brau (la Grande Guerre à Liège)

Les vieux fourneaux, I. Ceux qui restent, de Lupano et Cauuet (BD réjouissante !)

Les Anges de Mons, de Xavier Hanotte et Claude Bernard (magnifique roman graphique sous la plume des deux complices)

12 romans, 2 polars, 5 jeunesse et 5 BD, 8 emprunts surtout en bibli, 9 sorties de PAL… et surtout le goût d’enchaîner, d’associer les lectures par affinités… je suis très contente !

 

 

Publicités