Étiquettes

, , ,

Lors de la demi-finale du Concours Reine Elisabeth, les candidats proposent un programme de récital et jouent aussi avec un orchestre de chambre. Une des pièces imposées alors est un des concertos pour violon de Mozart. Voici peut-être le plus connu d’entre eux, le numéro 5 en la majeur, avec son troisième mouvement dans le goût « turc » très apprécié à l’époque de Mozart. Il est interprété par un violoniste belge de légende, Arthur Grumiaux, accompagné par l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise dirigé par Rudolf Kempe.

Publicités