Étiquettes

, , , ,

Plus besoin de savoir écrire

Ni de savoir calculer

Il me suffit de connaître

Les directions

Cueillir le champignon

Qui préserve le feu

Immortel

J’amène mon bâton de parole

Et m’adresse aux étoiles

Je m’assois pour le repos de mes pieds

Je sais être seule pour entendre

Les aurores boréales

Je dandine

Dans le bleu du bleu

D’une nuit qui endort

Mon grand-père l’ours

L’horizon sera là

A m’attendre

Et me conduira à la rivière

Au courant

Trompeur parfois

J’arrive enfin

A la terre qui espère

Ma venue

Joséphine BACON, Un thé dans la toundra – Nipishapui nete mushuat, Mémoire d’encrier, 2013

La poésie de Joséphine Bacon s’accorde bien au roman que je vous présenterai dans la semaine…

Publicités