Mots-clefs

, , ,

Présentation de l’éditeur :

Pluton a beau vouloir, le métier de cyclomessager ne lui sied pas. Déjà que, par les rues étroites et escarpées de Québec, l’emploi est ardu, il fallait que s’ajoute ce foutu colis. Dans quel bourbier s’est-il encore fourré ? Des intrigants tiennent à tout prix à récupérer ce paquet. À tout prix ! Du quartier Saint-Sauveur au château Frontenac, l’affaire se conclura en haut lieu… !

Marsi signe ici son deuxième album chez La Pastèque, un thriller qui roule!

C’est à la fin du 20e siècle que Marsi s’est intéressé plus sérieusement à la réalisation de bandes dessinées et, depuis, il s’y livre corps et âme. Sa formation en design graphique-illustration ainsi que son expérience de travail dans le milieu du dessin animé l’y ont sans doute conduit. Sa production est, pour l’instant, modeste. Un album paru en 2009, à La Pastèque, Miam Miam Fléau ; une participation au collectif Partie de Pêche paru en 2011, chez Glénat Québec : Le Brâne ; un blog BD : Salade d’Amphibie et Colis 22. À ce rythme, il aura, vers les quatre-vingt ans, une bibliographie respectable. Fasciné par les sciences, il voue une admiration sans borne aux oeuvres de Bruegel l’Ancien et d’Alex Colville et entretient une relation fusionnelle avec sa muse, Venise.

Colis 22 se passe à Québec au rythme des coups de pédale de Pluton, un coursier employé par la société Système So, laquelle peut vous proposer le service lunaire ou le photonique, nettement supérieur. Vous vous croyez dans un univers de science-fiction ? Pas du tout, nous sommes à Québec, ville que je ne connais absolument pas mais si j’en crois Karine, et on ne peut absolument pas lui dénier la compétence d’expert en la matière,  la ville est représentée avec minutie par Marsi. Avec Neptune et Minerve, Pluton (qui s’appelle en réalité Jocelyn Chicoine) livre des colis et… est surtout le roi de la gaffe professionnelle. Le summum est atteint lorsque, lors d’une livraison mouvementée, il se fait tirer dessus tandis que la ville est perturbée par trois alertes à la bombe. L’affaire se réglera au Château Frontenac (ça ressemble au nom d’un grand vin de Bordeaux de ce côté de l’Atlantique mais ce n’est pas le cas à Québec…)

J’ai trouvé l’histoire un peu légère mais pleine de fantaisie (quel sens de la dérision pour inventer l’explication de ce colis si bizarre !) et j’ai vraiment apprécié le format de cet album : presque carré, d’environ 20 cm de côté seulement, mais dans ses pages, la taille et le cadrage des vignettes sont d’une grande variété et regorgent de détails. Il y a du rythme dans ces pages et dans cette gamme de gris dynamique.

Et vous savez qui est Marsi ? Eh bien, rien moins que le mari de Venise, du blog Le Passe-mot !

MARSI, Colis 22, La Pastèque, 2014

L’avis de Karine

Québec en novembre

Publicités